Les Voyageurs, un temps de rĂªve