Carte blanche à Yorgos Archimandritis

Carte blanche à Yorgos Archimandritis



Carte blanche a été donnée à l'écrivain, essayiste et auteur de documentaires radiophoniques Yorgos Archimanditris qui s'est entretenu avec 3 personnalités, donnant naissance à un triptyque thématique autour du temps, de l'univers numérique et de l'intelligence artificielle. 

Dans le premier podcast, l'écrivain et philosophe Pascal Bruckner a abordé le thème du temps, ses composantes et ses variantes: (durée, rythme, instant, éternité etc.) comme préoccupation principale de l'être humain depuis le développement du cerveau humain et de la conscience de soi.

Dans le second podcast, le  président du directoire d'ARTE France et directeur de l'école de journalisme de Sciences Po Paris, Bruno Patino a analysé la façon dont le thème du temps devient l'enjeu principal de l'économie de l'attention développée par l'univers numérique (internet, médias sociaux etc.), ainsi que l'impact de ce dernier sur les rapports de l'individu avec son environnement.

Enfin, le philosophe Mark Alizart esquissera une ontologie de l'univers numérique à travers le développement de l'intelligence artificielle et les liens de plus en plus étroits entre l'Homme et la machine et l'échange de leurs caractéristiques respectives.

Ces trois podcasts seront disponibles sur la page facebook du Flux Laboratory (@fluxlaboratory) et sur la radio Flux!

Bonne écoute!

Biographie de Yorgos Archimandritis
Ecrivain, essayiste et auteur de documentaires radiophoniques, Yorgos Archimandritis est Docteur en Littérature Comparée de la Sorbonne. Ses documentaires et ses grands entretiens radiophoniques sont diffusés par France Culture et RTS, tandis que ses articles de critique littéraire et ses interviews avec d’éminentes personnalités de la culture paraissent dans des revues universitaires, ainsi que dans la presse internationale. Il est le biographe, entre autres, de Mikis Théodorakis (Actes Sud), de Danielle Mitterrand (Le Cherche-Midi) et de Théo Angelopoulos (Actes Sud). Il a été nommé Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres, puis promu Officier dans le même Ordre, pour sa contribution au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde.