Compagnie Emoi - L'Elan Naïf

Compagnie Emoi - L'Elan Naïf



Le Flux Laboratory accueillera la Compagnie Emoi du 7 au 13 décembre pour travailler sur leur création : "L’Elan Naïf".

Dans "L’Elan Naïf" quatre danseurs convoquent des désirs libératoires, "j’ai envie de..." et en les poussant au-delà du raisonnable, du convenu, du conscient et jusqu’à leur paroxysme, Carole Bordes souhaite retrouver ce qui la touche dans la spontanéité. Ici l’enjeu est de retrouver l’élan, au plus proche de qui nous sommes, et libérer l’imaginaire jusqu’au délire, car c’est au plus proche de ses désirs que l’on construit sa propre réalité. 

Cette pièce en résistance à nos sociétés de contrôle, cherche à convoquer ce qui anime chacun dans sa singularité et ses désirs des plus fous aux plus simples.
 Elle s’adresse aux publics jeunes, vieux, curieux et expert, à tous ceux qui s’autorisent à franchir les barrières. 

Où est-ce que nos désirs, si on les laissait vivre, nous amèneraient dans le corps, dans l’imaginaire, dans le délire ?
 Dans cette pièce chorégraphique, le travail sera de partir d’un désir, de le mettre en situation et de le pousser plus loin dans son potentiel de réalisation - jusqu’à l’absurde. Le mental et le physique se retrouveront à l’endroit du pulsionnel en toute liberté d’agir. 

Johann Fournier dans sa série photographique "Les rêveurs meurent en dormant" aborde la question de la réalité comme fiction choisie, il aime toucher à la limite entre le réel et l’impossible.
 En travaillant côte à côte, ils imagineront où nos désirs, si on les laissait vivre, nous amèneraient dans le corps, dans l’imaginaire, dans le délire. 

Une performance aura lieu le jeudi 13 décembre à 19h au Flux Laboratory.
RSVP: agenda@fluxlaboratory.com

Conception et chorégraphie : Carole Bordes

Conception et scénographie : Johann Fournier

Interprétation : Lou Cantor, Carole Dauvillier, Nicola Vacca, Carole Bordes 
Création sonore : Jonathan Bénisty et musiques existantes

Création lumière : Michèle Milivojevic

Création costume : Coline Galeazzi