En résidence: Athena Wasborn

En résidence: Athena Wasborn



Le Flux Laboratory Athens a invité l'artiste transdisciplinaire Athena Wasborn à enrichir ses recherches et à déployer sa pratique artistique en Grèce pendant six mois.

Depuis 2020, Athena Wasborn développe une pièce autour de la mythologie transatlantique et de l'appropriation des anciennes divinités grecques par la machine politique américaine, explorant comment le dédoublement et la déformation transculturels du pouvoir ont été internalisés et pris dans le corps. Athena s'est concentré.e sur l'idée d'un futurisme avalé - qu'il y a une continuation naturelle de l'histoire d'origine ontologique et cosmologique "grecque" du Chaos à la 6ème dimension qui a été empêchée de s'exprimer parce qu'elle a été consommée par des cadres hégémoniques incarnés par la figure de Zeus et ses formes appropriées dans la machine politique américaine. Athena espère contribuer à l'énergie de l'ouverture inévitable du portail vers la prochaine couche cosmologique en faisant la lumière sur les histoires, mystères et manipulations de l'esprit transatlantiques, grecs, américains et globalisés, afin d'émerger dans un autre état d'être plus apatride. 

Athena a beaucoup travaillé sur le corps en tant que lieu de résistance à cette tentative de contrôle de l'avenir, lieu où vivent les poésies indicibles de nos cosmologies et où naît la prochaine itération du pouvoir et de la transformation sociale. L'artiste utilisera de multiples modes pour explorer et développer cette pièce en Grèce, à Athènes et à Nisyros, en s'inspirant de textes sur les anciens systèmes énergétiques, de la recherche sur le mouvement, de la poésie et des expériences acquises dans le cadre de projets de collaboration avec des artistes locaux.

Cette pièce est l'un des éléments d'un portail plus vaste qui s'est ouvert en 2020 sous le nom de LoveBolt, et qui se refermera lors de l'année bissextile 2024, probablement sous la forme d'une pièce de trapèze volant.